Partagez|
Un mage au pays de la science [PV Ashräm]
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Âge : 23
Date de naissance : 25/10/1993
Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 16/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un mage au pays de la science [PV Ashräm] Lun 30 Jan - 19:51
Ashräm von Arius
Âme vagabonde
BlasonAge - 26 ans.
Guilde - Givrécho.
Rang - Vasär.
Quêtes
Rang SS : 0. Rang S : 0.
Rang A : 0. Rang B : 0.
Rang C : 0. Rang D : 0.
« Le bloc d'habitations de leur clan... Voilà qui va réduire fortement la zone de recherche. Nul besoin de demander de l'aide aux gens d'en haut, je n'ai pas envie d'être mêlé à ces personnes, nous allons régler le problème personnellement. Ce groupe ne doit pas être très grand, vu comment ils sont organisés. Emmenons-le avec nous, il nous sera surement utile. »

Laissant les quatre autres gisant à terre, le groupe reprit la marche vers le quartier nord de Vaporïs, après avoir soutiré l'information de la localisation de ce bloc d'habitations au manant qu'ils traînaient avec eux. Ashräm émit quelques petits doutes au sujet d'Haldebert. Certes il est ingénieur, mais sa façon de parler et de penser ne laisse augurer rien de bon.

« * Il est plutôt habile pour soutirer des informations aux gens, enfin, même s'il s'agit plutôt de Célia dans ce cas. * »

« * Je te préviens, je ne compte pas t'aider à poursuivre cette mascarade. Cet ingénieur est louche tu le sais, ce n'est pas la peine de faire semblant comme tu le fais depuis que tu l'as rencontré ce matin. * »

« * Ça n'a pas d'importance, il faut retrouver Ardën. Si je n'avais pas été imprudent rien de tout cela ne se serait passé, et je n'aurais pas à m'en faire pour Haldebert. Il a l'air de savoir ce qu'il veut, et ses raisons ne regardent que lui. Je ne me passerais pas d'une aide précieuse. * »

« * Oh, dans ce cas tu le paieras peut-être... Lui en tout cas ne te faisait pas confiance et le ne fait peut-être toujours pas, au point d'être prêt à te poignarder dans le dos au moindre faux geste. Rien n'échappe à mes yeux. * »

« * ... * »

Le quartier nord s'apparentait plus à un bidonville qu'autre chose. La plupart des constructions semblaient inachevées et les bâtiments semblaient à moitié effondrés. La fumée était omniprésente et faisait office de brouillard à certaines heures de la journée. Une brume épaisse qui installait un climat de tension et de paranoïa. La zone utilisée par le clan était composée de trois bâtiments, dont un dont il ne restait que les murs. Ce n'était pas très grand, comme prévu il ne devait pas y avoir beaucoup plus d'hommes que ceux qu'ils avaient croisé. S'ils sont tous des silmérians ordinaires, cela ne devrait poser aucun problème au machiniste et au mage qu'ils étaient. Le bandit qu'ils avaient emmené de force semblait avoir perdu connaissance ; il était toujours ballotté par Célia, comme pendant toute la durée du trajet.

« Nous y voilà Haldebert. J'espère que vous êtes assez décidé pour me suivre dans cette entreprise. Il n'est pas trop tard, je pourrais m'en occuper seul et dire à Ardën de passer vous voir ensuite. C'est de ma faute si nous allons si loin, il est donc normal que je ne vous y oblige pas. »

Un grillage en mauvais état entourait tout le bloc devant eux. Ashräm ordonna à Énuma d'apparaître pour libérer la voie. Le bruit métallique alerta les résidents qui s'empressèrent de sortir. Une, deux... non, six personnes. Probablement une septième qui devait garder un œil sur leur prisonnière. Il fallait faire vite, l'effet de surprise permettrait de les surprendre avant qu'ils n'aient le temps de penser à utiliser leur otage.

« Si tu veux mon avis, ils ne pensaient même pas que vous viendriez leur rendre visite... »

avatar
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un mage au pays de la science [PV Ashräm] Dim 12 Fév - 18:51
Haldebert Trellorg
Machiniste d'Âcrebrume
BlasonAge - 32 ans
Guilde - Âcrebrume
Rang - Vasär.
Quêtes
Rang SS : 0. Rang S : 0.
Rang A : 0. Rang B : 0.
Rang C : 0. Rang D : 0.
J'ai une sueur froide lorsque le galadrim du mage apparaît et commence à écarte le fer du grillage comme si c'était des friandises. Cette gueule en plus, je déglutis et fait un pas en arrière, Celia me regarde comme si j'étais un lâche, c'est un peu le cas pour le coup, toutefois je fais semblant de rien et constate avec impuissance le nombre de personnes qui sortent pour nous observer. Je crois que j'aurais du ramener mon fusil, et peut-être même carrément toute la garde du haut. J'échange un regard un petit peu angoissé avec ma partenaire et colocataire de corps, qu'est-ce que je suis censé faire?
Sept types ont fait irruption des bâtiments, je regarde dans le tas : ils n'ont pas l'air bien dangereux, du moins en comparaison avec Ashräm et son Galadrim qui sont d'un tout autre niveau au mien. Plus que d'une dague, c'est d'une hallebarde, voir même d'un automate de guerre dont j'aurais besoin si je ne veux pas finir sur le côté pendant toute l'action. Celia lâche son colis comme elle lâcherait son sac après très long voyage et jette un regard dédaigneux au type qu'elle portait sur son épaule depuis tout ce temps.

-Je crois que ça s'arrête la pour lui. je suis horrifié.
-Il est mort?
-Mais non idiot, on ne meurt pas d'un bras cassé, il est juste inconscient et je ne compte pas me traîner un poids mort si je dois me battre. Chose qui risque vite d'arriver.
-Fait moi une arme alors.
-J'ai dit que je ne voulais pas de poids mort.

Salope. Je suppose qu'elle craint que je me blesse et de mourir, la forçant ainsi à un autre siècle d'errance, ce qui est légitime en soit, je crois que moi aussi j'irais loin en première ligne en laissant mon hôte en sécurité. Mais la réciproque est vraie : ce n'est pas parce que Celia ne peut pas techniquement mourir que je suis indifférent à ce qui peut lui arriver.

-Pourrions nous tout de même éviter d'en venir aux mains?
-D'accord. elle se retourne vers les sept qui sont sortis du bâtiment. Vous! On sait que vous détenez Ardën, vous nous la remettez, et demain vous n'aurez pas tout un bataillon d'automates qui toqueront à votre porte. Les négociations vu par Celia. Sinon je viens et je souffle jusqu'à ce que votre baraque miteuse s'envole.

Les dieux m'en sont témoins, si ça marche je lui paie un repas dans l'établissement le plus cher et uppé de la ville. Je n'aie cure de savoir combien ça me coûtera, dans l'univers s'il y a des chemins qui semblent stupides pour atteindre un but, alors celui-la semble le plus alternatif et le plus risqué de ce qui a pu être possible.
S'ils ressortent avec la tête d'Arden sur une pique, c'est autant de bouteilles que d'alcool que ma bourse me le permettra que j'offrirais à Celia, histoire qu'elle puisse noyer son orgueil dedans.

avatar
Âge : 23
Date de naissance : 25/10/1993
Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 16/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un mage au pays de la science [PV Ashräm] Sam 25 Fév - 13:51
Ashräm von Arius
Âme vagabonde
BlasonAge - 26 ans.
Guilde - Givrécho.
Rang - Vasär.
Quêtes
Rang SS : 0. Rang S : 0.
Rang A : 0. Rang B : 0.
Rang C : 0. Rang D : 0.
Le galadrim de lumière laissa tomber l'otage qu'ils avaient emmené dans le cas où il serait utile, ce qui n'avait plus l'air d'être le cas. Après une petite altercation avec son hôte, elle sembla prendre les devants afin de proposer un marché aux bandits. La vie sauve contre Ardën, ce n'était pas une si mauvaise idée. Ce genre de personnes étaient plutôt du genre à s'enfuir dès qu'une situation commençait à s'envenimer, ou s'ils s'attaquaient à un gibier beaucoup trop dangereux pour eux. Seulement, cela n'allait pas suffire. Ashräm s'en doutait, sans une petite démonstration, aucun d'entre eux ne prendraient ces deux types au sérieux qui attaquaient une base ennemie complètement seuls ; surtout s'ils étaient incapables de voir les demi-dieux qui les accompagnaient. Un petit moment de réflexion s'imposait, ainsi qu'une inspection rapide des lieux. Trois des hommes sortirent du bâtiment à moitié écroulé, trois autres de celui qui se trouvait en face. Il ne restait qu'une autre construction, sûrement l'endroit où était détenue l'ingénieure qu'ils recherchaient. Le moyen le plus efficace de la sauver si jamais elle était menacée serait d'envoyer Énuma en reconnaissance, en comptant sur le fait que celui qui la détient ne pouvait voir les êtres de lumière.

« * Je compte sur toi Énuma. Haldebert et moi allons faire diversion pendant que tu t'infiltres et trouve Ardën. Je te laisse neutraliser tous ceux qui se trouveront avec elle, ils n'auront pas le temps de comprendre ce qu'il se passe. * »

« * Humpf... Bien, je vous laisse ceux-là alors, vous ne devriez pas avoir trop de problème, même si j'ai plutôt l'impression que la galadrim du mécano a vraiment envie de se les farcir plutôt que de marchander avec eux. * »

« * Quant à toi ne les tue pas, nous ne sommes pas là pour prendre des vies. * »

Énuma avança vers la porte du bâtiment et passa au travers tel un fantôme qui s'apprêtait à effrayer ses proies. Plutôt utile pour un galadrim immatériel d'effectuer ce genre de besognes. L'intérieur était plutôt labyrinthique et parsemé de portes verrouillées. Il aurait fallu du temps à deux hommes pour parcourir chaque recoin à la recherche de quelqu'un. Ce groupe n'est peut-être pas si pitoyable. Les six hommes se trouvaient toujours en face des deux compagnons de route, paraissant insensibles à la proposition de celle qui les dépassait de plusieurs têtes. Deux d'entre eux s'avancèrent, la main sur la poignée du cimeterre qu'ils tenaient à la ceinture.

« Vous... Qu'est-ce que vous avez fait à Bälin ?! Et comment vous avez trouvé cet endroit ! Jamais il n'aurait dit quoi que ce soit à des gens comme vous ! » s'exclama le premier avant de se faire retenir d'une main sur l'épaule par le scélérat qui l'avait suivi.

« Calme-toi, il est en vie. Par contre aucun de nos compagnons qui étaient avec lui ne sont ici. Vous avez intérêt de ne leur avoir fait aucun mal, sinon Ardën en payera le prix ! »

Ashräm laissa son visage exprimer un semblant de surprise. Ces hors-la-lois commençaient par kidnapper des gens afin de faire chanter d'autres personnes et leur soutirer leur bourse ; mais ils s'étonnaient d'en voir les conséquences lorsque leur plan ne se déroulait pas comme prévu. Ils étaient bien les personnes qui avaient commencé, et ils ne s'en sortiraient pas comme ça. Le mage se tourna vers son compère machiniste et lui fit un signe de la tête. Cependant, lorsqu'ils s'apprêtaient à prendre les devants, une explosion retentit et les fenêtres du premier étage se brisèrent. Une silhouette apparut à travers les débris et fut propulsée hors du bâtiment. C'était Énuma qui tenait Ardën dans ses bras. Il se réceptionna sur le sol tout en déposant la jeune fille inconsciente contre un mur, loin de la future zone de bataille.

« * Tu as fait vite. * »

« * C'était plutôt facile, mais la pièce dans laquelle elle se trouvait était piégée ; des explosifs. Ces armes modernes m'insupportent, vivement que l'on quitte cette ville de malheur... * »

Plutôt rassuré, Ashräm reprit du poil de la bête en voyant l'ingénieure qu'ils avaient passé tant de temps à chercher aujourd'hui. Les six bandits se remirent de leur émotion après cette scène où une femme volait dans le ciel l'air de rien avant de se faire déposer avec douceur sur le sol, comme si le vent lui même l'avait aidée à s'enfuir. Les personnes normales ne volent pas, et encore moins si elles sont inconscientes. La plupart d'entre eux semblait avoir compris à qui ils avaient à faire, au vu des gouttes de sueurs qui perlaient sur leurs joues. Le moment n'était peut-être pas opportun de les affronter, mais de s'enfuir. Le mage se tourna vers son compère et le rejoignit en quelques enjambées.

« Nous pouvons les neutraliser ici ou nous enfuir. Nous avons récupéré ce pourquoi nous sommes venus. À vous de voir Haldebert si vous préférez les laisser s'en tirer ou les empêcher de nuire encore. Je vous aiderais quoiqu'il en soit. »

L'un des hommes fit une chose inattendue. Il sortit son épée avant de courir l'air désespéré vers le machiniste et sa galadrim. Ashräm fit un bond en arrière par réflexe et vit que les compagnons du bandit semblaient tout aussi étonnés qui lui de le voir entreprendre cette action. Manifestement, tous ne semblaient pas comprendre ce qui se passait.

[/color][/color]
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un mage au pays de la science [PV Ashräm]
Un mage au pays de la science [PV Ashräm]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Troll mage.. Heu non! LE troll mage!
» macro pom pyro mage
» [Refusé] [Mage Arcane] Tweenty
» mage gnome spé feu
» [Mage] Dwana